La Cigale – Nantes

C’est l’histoire d’une danseuse courtisée par un ami d’enfance qui lui, est aimé par une autre. De quoi s’agit-il ? De la trame du film « Lola » de Jacques Demy tourné à Nantes en 1961 et plus précisément à La Cigale, brasserie hors du temps inaugurée en 1895. Il faut, une fois dans sa vie, s’arrêter sur cette place Graslin, admirer le théâtre et faire un demi-tour pour tomber nez à nez avec cette façade classée Monument Historique depuis 1964. Ce n’est que le début de l’émerveillement. Il faut ensuite pousser la porte et admirer. Cette brasserie que l’acteur Jean-Louis Trintignant considère comme la plus belle du monde, ne ressemble à aucune autre avec son décor frivole et coloré pensé par Emile Libaudière, architecte céramiste épaulé à l’époque par le sculpteur Emile Gaucher et le peintre Georges Levreau. Sous le regard bienveillant de la cigale en jupon, les touristes de passage côtoient les Nantais de souche du petit-déjeuner au milieu de la nuit. Dans l’enfilade des cinq salles, on croise deux mamies en discussion devant un thé et une part de cake, des hommes d’affaire en négociation autour d’un café Viennois, un couple d’amoureux partageant le fameux brunch proposé tous les jours de 10h à 16h. Un peu loin, un homme esseulé lit les quotidiens mis à disposition, un verre de Muscadet à portée de mains pendant qu’un couple et ses deux enfants se régalent d’un menu « initiation » pour le plus petit, d’huîtres et de bulots pour les plus grands. Enfin, appareils photos en main, quatre touristes ne se lassent pas d’apprécier ce décor oubliant presque les ravioles de crabe au velouté de mâche, le crémeux de chèvre bio aux tomates confites ou la tarte fine de maquereau et sa salade d’herbes potagères. L’arrivée d’un serveur va les remettre sur le droit chemin de la gourmandise. A leurs côtés, il se prépare à leur concocter ce qui fait la fierté de la maison, le tartare de bœuf Charolais tranché au couteau. Du grand art qui souligne que la Cigale ne se fréquente pas seulement pour son décor mais aussi pour le contenu de l’assiette toujours aussi brillant depuis des lustres.

4, place Graslin. 44000 Nantes. Tel. : 02 51 84 94 94. Menus : 14 et 23,95 (au déjeuner), 16,50 et 25,50 (au dîner).

Cette entrée a été publiée dans Nantes, Restaurants. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>